Relativiser avec son enfant

Hello les mamans coquettes !

Je vous propose aujourd’hui un nouvel article de la série « Débat autour de la maternité ». Vous retrouverez ci-dessous les liens des précédents articles :

Il est vrai qu’être maman n’est pas de tout repos, ni chose simple. La charge mentale est énorme en tant que femme, maman, épouse, salariée … Nous voudrions donc toutes que notre quotidien avec notre/nos enfant(s) soit plus simple et fluide.

Nous allons essayer de trouver ensemble les clés pour relativiser face au quotidien avec son/ses enfants et trouver les solutions adaptées plutôt que de subir et garder la tête sous l’eau.

  1. Il/elle ne fait pas ses nuits ou se réveille très tôt et donc perturbe notre sommeil.
  2. Il/elle ne mange pas correctement et donc perturbe nos repas.
  3. Il/elle fait des crises en public et donc perturbe nos sorties.
  4. Il/elle pleure beaucoup et donc perturbe notre quotidien.
  5. Il/elle ne sait pas s’occuper ou jouer seul(e) et est donc toujours « collé » à nous.

Et j’en passe ! Ok le négatif est dit, maintenant passons au positif pour voir les choses du bon côté et relativiser face à chaque situation :

  • Mon enfant est auprès de moi et en bonne santé.
  • Mon enfant va grandir : son sommeil se régulera.
  • Mon enfant va grandir : il va apprendre à s’exprimer et donc arrêter de pleurer.
  • J’ai eu la chance de devenir maman et de vivre des moments si merveilleux avec ce petit être que j’ai sentie grandir en moi. Gardons et remémorons nous le meilleur pour toujours voir le bon côté des choses.
  • Un jour mon enfant aura tellement grandit qu’il s’en ira et je retrouverai « mon indépendance » mais il manquera une partie de moi … Je regretterai sûrement tous les moments où il avait besoin de moi pour manger, se laver, jouer, sortir, s’endormir. Autant profiter à fond de sa présence si près de moi.

Enfin, trouvons des solutions pour améliorer les moments compliqués de notre quotidien:

  1. Sommeil : instaurer un rituel pour le coucher du soir, aller voir un professionnel, se relayer avec le papa, les grands-parents ou autre pour se reposer un peu.
  2. Repas : lui apprendre à manger seul, essayer de tourner le repas en jeu, lui donner à manger comme nous, avancer l’horaire du repas en cas de fatigue, manger après pour mieux apprécier …
  3. Crises : essayer de comprendre pourquoi il se comporte ainsi, parler avec lui, prévoir des sorties que pour lui, consulter un professionnel, le faire garder quelques fois pour éviter ces moments là.
  4. Pleurs : essayer de comprendre pourquoi il pleure, instaurer un langage ensemble pour qu’il puisse exprimer ses besoins sans avoir à pleurer, être à son écoute, être plus apaisée (les enfants ressentent tout).
  5. Apprendre à son enfant à jouer seul : cela dépend de son âge mais on peut créer avec lui un petit espace afin qu’il s’y sente bien et apprécie d’y rester (tapis, fauteuil, bureau, tente …), cela peut-être ailleurs que dans sa chambre s’il souhaite rester à proximité de vous.

Et puis n’oubliez pas les enfants ressentent tout ! Donc plus une maman sera heureuse et apaisée dans son rôle, plus elle aura de chances de trouver des solutions et d’avoir des enfants plus calmes et agréables.

J’espère avoir pu vous aider et surtout vous avoir donné une nouvelle manière de voir les choses pour relativiser. Personnellement, écrire cet article m’a permis de me rendre compte que plongée dans notre routine, nous avons tendance à oublier de réfléchir positivement et oeuvrer pour justement l’améliorer.

#debatautourdelamaternité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s