La charge mentale chez les femmes

Hello les mamans coquettes !

On entend beaucoup parler de charge mentale en ce moment. Et je pense que nous serons toutes d’accord sur le fait que les femmes soient principalement concernées.

Mais en faite, c’est quoi la charge mentale ?

En quelques mots la charge mentale c’est : penser à tout et tout le temps. C’est à dire aux tâches ménagères, administratives, aux courses, aux repas, aux enfants, aux rendez-vous médicaux, à l’organisation de la vie familiale et j’en passe !

Mais c’est aussi faire plusieurs choses en même temps : vérifier les devoirs et préparer le repas, étendre la machine tout en surveillant les enfants qui sont à table …

Il est certain que nous faisons toutes du mieux possible et peu importe notre situation : avec ou sans enfants, avec un ou plusieurs, avec ou sans travail, avec ou sans aide. Pourtant lorsque nous commençons à nous sentir débordée, fatiguée, il faut savoir tirer la sonnette d’alarme et se rendre à l’évidence.

Quelles sont alors les solutions pour y remédier ?

  • Mettre en place une organisation pour ne pas se sentir dépassée.
  • Tout noter en faisant des listes pour se vider l’esprit et pouvoir prioriser.
  • Se faire aider et déléguer en impliquant monsieur, les grands-parents, les oncles et tantes et même les enfants s’ils sont assez grands.
  • Montrer l’exemple aux enfants en prônant le partage des tâches, en les invitant à participer, en ne faisant pas de différences entre les filles et les garçons afin que cela soit transmis chez eux plus tard.
  • Ne pas se mettre de pression et apprendre à lâcher prise.
  • S’obliger à prendre du temps pour soi.

Finalement, on ne peut pas être parfaite et encore une fois nous faisons toutes au mieux. Et puis on ne va pas se mentir, il est préférable d’avoir une maison pas totalement ordonnée et une maman souriante plutôt qu’une maman épuisée !

Donc pas d’affolements si on décide de reporter le passage de l’aspirateur et le rangement du linge au lendemain. Et puis tant pis, comme la journée a été épuisante, le repas sera plus rapide et moins équilibré que d’habitude !

La charge mentale, un sujet phare :

On note depuis quelques années une grande prise de conscience de ce phénomène de charge mentale chez les femmes.

Emma, une jeune femme féministe l’a très simplement illustré dans une BD en reprenant plusieurs scènes du quotidien dans lesquelles de nombreuses femmes et même hommes se reconnaîtront. Elle est disponible gratuitement ici, et se nomme (à juste titre) « Fallait demander ».

Le magazine parental Magicmaman a enquêté sur le sujet dans la version en ligne et gratuite de son édition de septembre/octobre 2021. Ils estiment que 91% des femmes se sentent en surcharge et ont le sentiment d’avoir trop de choses auxquelles penser alors que la majorité des femmes interrogées évaluent leur niveau de saturation à 7/10. Vous pouvez retrouver l’article aux pages 18 à 21 du magazine en ligne.

J’espère avoir pu vous éclairer sur le sujet et peut-être même que j’ai mis un mot sur vos maux.

Surtout n’oubliez pas que comme souvent, la principale solution se trouve dans le fait de communiquer. Parlez-en à votre conjoint, vos proches, amis, enfants, collègues afin d’échanger, de vous sentir moins seule et surtout de trouver des solutions !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s